SOUVENIRS

GILLES VILLENEUVE, LES DERNIERS JOURS DU PETIT PRINCE

damien smith, nigel roebuck et maurice hamilton (traduction de philippe auquebon) – Motorsports Images et F1-Photography/Archives Cahier

Au cours de l’une des saisons de Grand Prix les plus indécises, l’amitié entre deux pilotes parmi les plus rapides de la Formule 1 s’est subitement muée, en un après-midi, en rivalité absolue. Elle s’est brusquement achevée de manière tragique pour Gilles Villeneuve le samedi 8 mai 1982 à Zolder, en Belgique.

Dotés de personnalités totalement opposées, Gilles Villeneuve et Didier Pironi avaient, malgré tout, toujours fait bloc au sein de la Scuderia Ferrari et s’étaient témoignés respect et confiance. Jusqu’à ce que l’un trahisse l’autre en piste, déclenchant une spirale infernale aux conséquences alors insoupçonnables.
(Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #37)
Grand Prix #37 à commander d’urgence !
Je commande

Gianna Nannini, « I maschi »

ABONNEZ-VOUS

Je m’abonne