SOUVENIRS

JO SIFFERT, LE PETIT FRIBOURGEOIS QUI DEVINT GRAND

pierre ménard – dppi & archives jacques deschenaux

Brands Hatch, dimanche 24 octobre 1971. Ce qui devait être une joyeuse fête mécanique à la gloire du tout nouveau double champion du monde Jackie Stewart se transforme en effroyable tragédie humaine : l’adulé Jo Siffert périt dans les flammes dévorant sa BRM.

Jackie Steswart est penché sur le talus de Hawthorn Bend, dans la partie rapide du petit circuit de Brands Hatch, sa Tyrrell immobilisée à quelques mètres de l’immense brasier que fixent des spectateurs fascinés par ce spectacle morbide. Impuissant face à ce déluge de feu comme, du reste, les dérisoires commissaires équipés de combinaisons ignifugées et d’un malheureux extincteur, l’Écossais s’est effondré. Il pleure comme un gosse.
(Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #36)
Grand Prix #36 à commander d’urgence !
Je commande

Pink Floyd, « One of these days »

ABONNEZ-VOUS

Je m’abonne