ÉVÈNEMENT

48e CALENDRIER PIRELLI

pascal dro – dppi

En 2021, pour la première fois en près d’un demi-siècle d’existence, celui que les initiés appellent « The Cal » avait été annulé. Le virus allait-il, une fois encore, servir à faire discrètement disparaître une véritable institution ? Nous avions très peur pour lui. Alors, quand Pirelli nous a annoncé son retour, qui plus est avec un musicien comme auteur et des artistes comme sujets, il était impossible de laisser passer l’occasion.

Pour moi, réaliser une photo du calendrier, c’était comme imaginer la pochette d’un album. Vous vous souvenez des « pochettes » ? C’était il y a un siècle, non ? Ensuite, quand les douze photos ont été assemblées, ça s’apparentait plus à un bac ou à un carton de disques, chacun étant différent du suivant. Chaque création a quelque chose à faire découvrir, une photo, un environnement, un graphisme… Ce voyage-là, « comme avant », me plaisait beaucoup. Bien sûr, ce n’est pas simplement une idée présentée à Pirelli. Les choses ont été un peu plus longues et complexes.
(Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #36)
Grand Prix #36 à commander d’urgence !
Je commande

Bryan Adams, « On the road »

ABONNEZ-VOUS

Je m’abonne