HISTOIRE

CHARADE PREMIÈRE, ON TOURNE !

Pierre Ménard | lat & dr

En 1965, le beau circuit auvergnat surplombant Clermont-Ferrand n’a que sept ans, mais déjà l’expérience des courses internationales. Il manque à Charade le Graal, la consécration ultime. Elle arrive doublement avec les Formule 1 et les équipes de tournage d’une future superproduction américaine. Rien que ça !

Le cortège des DS 19 officielles noires, précédé par une Simca 1300 de même couleur, descend à paisible allure le circuit depuis le tertre de Thèdes, derrière les stands, négocie au ralenti le virage Rosier et s’immobilise devant la tribune principale de la ligne droite. La foule de ce que l’on n’appelle pas encore les VIP a envahi la zone et attend fébrilement que les portières s’ouvrent. Nous sommes à quelques heures du départ du Grand Prix de l’ACF de Formule 1, le premier à se tenir sur le circuit de Charade. L’évènement est d’importance pour la région Auvergne. Aussi était-il incontournable que deux de ses plus éminents représentants nationaux soient présents en ce 27 juin 1965.
(Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #34)
Grand Prix #34 à commander d’urgence !
Je commande

The Rolling Stones, « Satisfaction »

ABONNEZ-VOUS