SAGA

ROMANO ARTIOLI ET LA RENAISSANCE DE BUGATTI

Lucas Pouëdras – dppi – Pouëdras – Artioli

Quand Lucas Pouëdras, fan de longue date de Grand Prix Magazine et brand manager des montres F.P. Journe, nous a appelés pour nous parler de la venue à Paris de Romano Artioli, le premier à avoir ressuscité Bugatti, nous savions que ce n’était pas pour rien. Car Bugatti, symbolise, pour Lucas, le début de sa « carrière » automobile, ses premiers espoirs professionnels. C’est aussi une histoire à laquelle il tient de manière viscérale. Une histoire de gens bien, qu’il souhaitait partager, et de vérités à rétablir et à répéter.

L’aventure s’est achevée il y a vingt-cinq ans. Mais cette époque formidable et ces rencontres demeurent parfaitement claires dans ma mémoire. Pour moi, Bugatti et Romano Artioli, c’était hier. Et je n’oublierai pas un seul instant de cette incroyable saga. Les moments vécus avec eux, les articles lus dans la presse avant d’être commentés par la rumeur, les espoirs que nous partagions toutes et tous dans cette aventure… Tout cela était formidable.
(Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #31)

COMMANDEZ LES ANCIENS VOLUMES

GRAND PRIX #29

GRAND PRIX #28

GRAND PRIX #26

GRAND PRIX #25

Lucio Dalla, « Nuvolari »

LE DERNIER VOLUME

ABONNEZ-VOUS