INTERVIEW

FRÉDÉRIC DOR : «J’AI TOUJOURS PENSÉ À JEAN GUICHET»

Christian Rochet – dppi

Discret en diable, passionné et simple, Frédéric Dor est l’homme qui a ramené Ferrari au Mans. N’en déplaise à la grande maison, son nom fait désormais partie de l’Histoire du cheval cabré.

Il est celui par qui sont nées les Ferrari 550 Maranello victorieuses en course. Et aussi celui qui parvint à les hisser au sommet du GT mondial. Un homme aussi discret que déterminé. Frédéric Dor – puisque c’est de lui qu’il s’agit – et moi sommes dans son bureau qui surplombe le Léman. Nous nous connaissons depuis des lustres et, en cette veille de Noël, le soleil d’hiver sur le lac crée une atmosphère douce, propice aux confidences. L’humeur est bavarde… La vie est belle.
(Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #31)

COMMANDEZ LES ANCIENS VOLUMES

GRAND PRIX #29

GRAND PRIX #28

GRAND PRIX #26

GRAND PRIX #25

Chris Rea, « La Passione »

LE DERNIER VOLUME

ABONNEZ-VOUS