LÉGENDE

MAURO FORGHIERI : LE DERNIER DES OMNISCIENTS

Pierre Ménard – The Cahier Archive

Une équipe de Formule 1, c’est avant tout des voitures de course. Et des hommes, dont ceux chargés de concevoir les machines qui iront décrocher les lauriers. La Scuderia Ferrari a connu beaucoup d’ingénieurs, plus ou moins célèbres en fonction de l’empreinte qu’a laissée leur passage. Il en est un, véritable icône de par sa longévité au sein de l’institution et de par ses créations qui furent, pour beaucoup, des réussites. Un numéro spécial Maranello ne pouvait se concevoir sans parler de l’incontournable Mauro Forghieri, qui est revenu avec nous sur sa longue carrière.

Avec sa tête de Woody Allen italien, Mauro Forghieri ne passait pas inaperçu sur les circuits. Les photographes aimaient l’immortaliser en intense réflexion, assis dans une voiture sans roues, un bob sur la tête ou tenant dans ses mains une carrosserie en fibre de verre comme s’il ne savait pas quoi en faire ! Presqu’un air de Pierrot lunaire avec ces grosses lunettes d’écaille encadrant des yeux qui semblaient perdus dans un monde imaginaire. Et pourtant, Forghieri avait bien les pieds sur terre. Un génie, disent les uns. Oui, mais difficile à vivre, disent les autres.
Au vu de son parcours et de ses résultats, on peut dire sans se tromper dire que Mauro Forghieri a été un directeur technique exceptionnel. Certainement l’un des plus grands, toutes disciplines confondues, que la course ait connu en ces année bénies où l’homme devait se fier uniquement à ses connaissances et à son talent pour concevoir la meilleure voiture possible, sans l’aide des ordinateurs qui viendraient tout standardiser par la suite. Comme tous les génies, si l’on admet qu’il en soit un, Forghieri savait ce qu’il voulait et pouvait peut-être sembler arcbouté à l’extrême sur son idée. Les génies sont souvent difficiles à vivre mais on leur pardonne. Parce que ce sont des génies. (Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #28)

À découvrir aussi dans le volume #28

SPAZZANEVE, LA FERRARI OUBLIÉE

Une Ferrari de Formule 1 oubliée qui a pourtant écrit l’avant-propos d’une nouvelle ère dans l’histoire de la discipline par l’avalanche de succès dont elle a été l’origine…

 

ENZO FERRARI

Trente ans déjà que le Commendatore s’est éteint. C’est l’occasion de raconter la véritable histoire de l’ascension d’Enzo Ferrari, un homme méprisé depuis ses débuts.

 

FERRARI DINO 308 GT4

Quand Philippe a choisi, cherché et déniché sa Dino, elle ne valait pas grand-chose et personne n’en voulait. Elle avait été tellement décriée par une opinion générale qui ne la connaissait pas…

 

COMMANDEZ LE #28

Jean Sebastien Bach
« Suite anglaise n° 2 en La mineur BWV 807 »

LE DERNIER VOLUME
2019-06-08T13:35:08+02:00
error: Content is protected !!