TÉMOIGNAGE

AUTOCLASICA 2019 : UNE GROSSE CLAQUE !

Pascal Dro

Il insistait depuis des lustres. Et chaque année, Jean-Luc revenait à la charge : « Il faut absolument que tu viennes à Autoclasica, à Buenos Aires. Là-bas, ils sont fous ! Ils reconstruisent des Bugatti, des Delahaye, des Mercedes 300 SL, des Messerschmitt, des sous-marins, des avions… » Sur place, ce fut une claque. Non pas une petite claque de cow-boy. Non. Une vraie, une grosse.

Bien sûr, pour Jean-Luc, ex-pilote de chasse rangé des combats chez Air France, les choses sont plus simples. De temps à autre, il peut demander à voler – monsieur est expert ès-Boeing 777 – vers une destination où son temps de repos est mis à profit pour vivre sa passion. C’est d’ailleurs ainsi que nous nous sommes connus. Sur les Grands Prix, plus précisément, où, en vingt ans, il a fait la connaissance de tout le paddock. Mieux encore : il s’est lui-même lancé dans la course automobile puisqu’il pilote avec talent une Lola de Formule Ford et achève, ces jours-ci, la restauration d’une Alpine A110.
Et, chaque fois qu’il rentre de Buenos Aires, il me raconte les personnages, les ateliers dans lesquels il traîne ses guêtres et dont il rentre subjugué. « Ce qui est incroyable, c’est à quel point ils sont ingénieux, talentueux et débrouillards. Chez nous, tout est long, fastidieux, problématique… Là-bas, en Argentine, ils savent tous qu’ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour réparer, restaurer, reconstruire ou même créer des autos et des motos ». Alors, la décision de faire un saut à Autoclasica a été prise. (Découvrez la suite du reportage dans le Grand Prix #28)

À découvrir aussi dans le volume #28

SPAZZANEVE, LA FERRARI OUBLIÉE

Une Ferrari de Formule 1 oubliée qui a pourtant écrit l’avant-propos d’une nouvelle ère dans l’histoire de la discipline par l’avalanche de succès dont elle a été l’origine…

 

ENZO FERRARI

Trente ans déjà que le Commendatore s’est éteint. C’est l’occasion de raconter la véritable histoire de l’ascension d’Enzo Ferrari, un homme méprisé depuis ses débuts.

 

FERRARI DINO 308 GT4

Quand Philippe a choisi, cherché et déniché sa Dino, elle ne valait pas grand-chose et personne n’en voulait. Elle avait été tellement décriée par une opinion générale qui ne la connaissait pas…

 

COMMANDEZ LE #28

Madonna « You Must Love Me »

LE DERNIER VOLUME
2019-06-08T13:47:02+02:00
error: Content is protected !!